Association Nationale des Enseignants d'Equitation - ANEE


Membres Enseignants Autres intervenants Cavaliers


Gestion des conflits

I Les divergences
II Les tensions
III Le blocage

I - Les divergences

Les expériences de chacun individu constituent ses références propres, et justifient son point de vue. Entre deux individus va alors très facilement exister des divergences d'opinions.

Divergences sur les faitsLes personnes concernées n'ont pas les mêmes informations (les faits), ne reconnaissent pas la valeur des informations données(jugement), n'ont pas la même perception des informations données (sentiment et ressenti)
Divergences sur les objectifs et les méthodesQuestions liées au "comment" ? Et pour obtenir "quel résultat" ?
Divergences de positions ou d'opinions
Divergences de valeursDifferences de conception qui influencent sur le choix des objectifs et des méthodes.
Pour comprendre les divergences

Chacun de nous est unique et construit son propre modèle du monde en fonction de ses expériences. Chacun possède sa propre réalité, sa propre vérité, sa vision du monde.
Mais existe-il une réalité objective, valable pour tous ? Chacun a en fait une réalité subjective, comme une carte personnelle d'un territoire commun à tous. Cette carte est construite à partir de trois processus : la sélection de l'essentiel par la perception, l'interprétation qui distord la réalité, la généralisation due à une conclusion personnelle.
Ainsi face à un même évènement, nous ne percevons que des informations que nous avons sélectionnées, nous leur donnons du sens, nous en tirons des conclusions et nous agissons.
Les divergences peuvent intervenir à chaque niveau : pas même informations selectionnées, ou bien, même informations mais pas même sens ... etc.
Lors de la sélection, notre subconscient nous pousse à choisir des informations qui confirment une généralisation précédente, et à supprimer celles susceptibles de la remettre en cause.

Sortir des divergences

II - Les tensions

Les tensions sont des réactions purement émotionnelles. L'émotion est un trouble, une agitation passagère causés par un sentiment vif de peur, de joie, de colère. Elle peut être suscitée par un souvenir, une pensée, un évènement extérieur.

Un désaccord non résolu (divergence) engendre un état de tension : L'interlocuteur a le sentiment que son point de vue n'est pas pris en considération. S'en suit un sentiment désagréable de frustration, colère, tristesse, ou encore de découragement ... C'est l'escalade !

Processus de l'émotion
  1. Perception
  2. Interprétation
  3. Conclusion
  4. Emotion
  5. Comportement
Sortir des situations de tensions
Position 1Ressentir la situation, dire ce que nous pensons, se demander quelle est l'intention utile qui nous incite à agir ainsi ?
Position 2Se placer "dans les chaussures" de l'autre, ressentir sa situation, et se demander quelle intention utile le pousse à agir ainsi ?
Position métaSe placer dans la position de recul, hors conflit, et jouer le rôle de conseiller, de l'un et de l'autre, créer une solution.

III - Le blocage

La communication est rompue. Les non-dits sont nombreux. Les sentiments négatifs s'accumulent. L'insatisfaction empêche un échange. Chacun met en place une stratégie inconsciente lui permettant de vivre "le moins mal possible" cette situation.

  1. Stratégie de l'évitement ou de passivité : comportement de fuite ou expression de sous-entendus
  2. Stratégie de l'attaque, agressive : mécontentement, exigences, ironie caustique, propos manipulateurs, chantage

Le conflit est latent.

Comprendre le blocage

La situation conflictuelle génère des pressions, du stress, et engendre une rupture de communication se concrétisant par une mise en retrait, une attitude de passivité, ou bien une attitude agressive, ou encore de manipulation.

Comportements passifs, évitements, fuitesCauses possibles : timidité, crainte, manque de confiance en soi, besoin d'être apprécié, dévalorisation de la situation
Comportements agressifs, attaqueCauses possibles : sentiment d'impuissance, trop grande sensibilité, désir de revanche, grande frustration, manque de confiance en soi ou excès de confiance.
Comportements manipulateurs, attaque
Discours différents selon les personnes, déformer l'information ou la tronquer, propos flatteurs ou de séduction, propos dévalorisants à l'égard de l'autre
Causes possibles : modèle éducatif basé sur le chantage, facilité consciente de la manipulation, avantage à utiliser les autres à leur insu
Sortir des situations de blocages

Comment réagir ?

CatégorieRessentis de l'interlocuteur avant le RDVComment commencer l'entretien ?
HyperactifImpatient, imagine perde son temps en vous rencontrantAttirer son attention, rester clair et précis, utiliser l'humour
ParanoïaqueSoupçonneux, se sentira attaqué et remis en causepartir sur des faits concrets, chiffre, écrits, résultalts
ThéatralPense trouver l'occasion de se mettre en avant, excès de tristesse, joie, colèreLaisser aller ses excès en posant des limites, le rassurer et le prendre au sérieux
Obsessionnelcolère refoulée s'il sent qu'il n'a pas le contrôleValoriser son sens de l'organisation, rester fiable et prévisible
IntrovertiIndifférent et désintéresséAccepter son silence, insister sur le factuel
Passif agressifProvocateur, refus de l'autoritéEtre aimable, simple, informel, rester ludique, l'inviter à vider son sac
NarcissiqueNe pense qu'à lui et obtenir des égards privilégiésS'appuyer sur les réactions des autres, plutot que sur votre jugement
AntisocialInconstant, frustré, cherche le conflitGarder son sang froid, être sur de soi, apporter des preuves
DépendantPeu sur de lui, insiste sur son manque de compétenceComplimenter sur les initiatives plus que sur les réussites, lui demander son avis
EvitantCraint d'être rejeté et non acceptéFaire confiance, l'encourager à donner son avis, avoir de la considération pour lui
DépressifSe sent coupable, pas à la hauteurL'écouter, l'interooger, lui permettre de rire
AnxieuxPrudent et inquiet, fera preuve de scrupulesManier un humour gentil, envoyer des signaux rassurants


Code et Design par LGG